naar top
Menu
Logo Print

UE étudie reprise de Monsanto par Bayer

La fusion entraînerait la création de la plus importante entreprise intégrée du monde dans les secteurs des pesticides et des semences
magazine

La Commission a ouvert une enquête afin d'évaluer le projet d'acquisition de Monsanto par Bayer au regard du règlement de l'UE sur les concentrations. Elle craint que la fusion ne réduise la concurrence dans des domaines des pesticides et des semences. Le projet de concentration de Monsanto et Bayer entraînerait la création de la plus importante entreprise intégrée du monde dans les secteurs des pesticides et des semences. Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, a déclaré à ce sujet: "Les semences et les pesticides sont essentiels pour les agriculteurs et les consommateurs. Nous devons garantir une concurrence effective, de manière à permettre aux agriculteurs d'avoir accès à des produits innovants de meilleure qualité et à des prix compétitifs. En outre, l'opération aurait lieu dans des branches d'activités déjà concentrées au niveau mondial, comme le montrent les concentrations récentes entre Dow et Dupont ou Syngenta et Chemchina.” L'opération a été notifiée à la Commission le 30 juin 2017. Cette dernière dispose à présent d'un délai de 90 jours ouvrables (jusqu'au 8 janvier 2018) pour arrêter une décision. Le 31 juillet 2017, les deux entreprises ont déjà présenté des engagements afin de répondre à certaines préoccupations exprimées par la Commission. Celle-ci a toutefois estimé que ces engagements ne suffisaient pas.