naar top
Menu
Logo Print
Artikel - 21/04/2017

LE DESHERBAGE ALTERNATIF GAGNE EN IMPORTANCE

Le consommateur choisit surtout des solutions faciles

 

Il reste beaucoup à faire en matière de désherbage. Le glyphosate, la substance active la plus vendue, a régulièrement mauvaise presse ces derniers temps. Mais il est difficile de prédire ce qui va se passer; les fabricants essaient de réagir à toute cette agitation par des produits alternatifs et leur demande semble aussi augmenter. Toutefois, ces produits sont aussi régis par la même législation et obligation de numéro d'agréation que les produits chimiques classiques. Quelle que soit la décision, la législation plus stricte reste pertinente ici.

Stefan Acke

PRODUITS ALTERNATIFS

La plupart des fabricants voient une progression des produits alternatifs, toutefois plus explicite aux Pays-Bas qu'en Belgique. Les produits chimiques les plus vendus agissent encore avec le glyphosate, la substance active fort critiquée dans la presse ces derniers temps. Toutefois, il n'est pas certain que ceci mène à une interdiction en définitive.

Exit l'amine de suif

Ce qui est bel et bien certain, c'est que les produits qui contiennent l'additif de formulation amine de suif
un 'agent mouillant' qui fait en sorte que la substance reste mieux collée aux feuilles
ne peuvent plus être vendus à partir du 22/02/2017. L'usage reste autorisé jusqu'au 22/02/2018.

Autres alternatives

Il y a encore d'alternatives aux produits, telles que le tapis végétal et l'extermination alternative (thermique ou avec outils).

PRESENTATION

Partir de l'application

Une remarque importante est que l'application reste le principal paramètre pour le consommateur. Le succès des produits biologiques résulte donc en grande partie de l'attention qu'ils reçoivent dans la présentation. Le consommateur part du constat qu'il a des mauvaises herbes. Puis, le domaine d'application est important (sentier & terrasse, gazon, buissons décoratifs, dépôts verts), et ensuite, la taille de la surface à traiter. Ce n'est qu'ensuite que la marque et le prix sont importants.

Forme

La forme dans laquelle les produits sont vendus, dépend surtout de la surface. Pour une application locale, un spray est plus pratique; pour une surface plus grande, une dilution est plus appropriée. Les concentrés liquides sont les plus fréquents, mais on s'attend à ce que les consommateurs choisissent de plus en plus la facilité. Ceci peut découler d'un spray prêt à l'emploi, mais aussi des flacons à verser dans un appareil de pulvérisation. Récemment se sont également ajoutés des produits en granulés, disponibles en sachets doseurs solubles dans l'eau qui facilitent le dosage.

LEGISLATION ET CONSEILS

Avec des conseils sur mesure, vous pouvez vous différencier des autres acteurs. La législation phytosanitaire prescrit, quoi qu'il en soit, que le point de vente doit disposer d'au moins un membre du personnel titulaire d'une phytolicence valable, ce qui peut causer des problèmes quand cette personne quitte l'entreprise. Les produits écologiques sont aussi régis par la législation plus stricte. Adressez-vous certainement aux fournisseurs pour le contenu des produits de désherbage
ils vous assistent volontiers par un matériel de présentation attractif. Car ceci reste le principal: amener rapidement le consommateur vers le produit adéquat. Une bonne présentation de magasin dépend d'une répartition claire. ?