naar top
Menu
Logo Print
Artikel -

ECLAIRAGE DE JARDIN ET EXTERIEUR: SMART ET DESIGN CARTONNENT

Les classiques marchent toujours bien aussi

test

L’allée avec l’éclairage de jardin et extérieur attire toujours beaucoup de monde dans le magasin. L’habitant moyen de notre pays a une propre maison avec jardin ou terrasse et consacre donc assez bien d’argent à des produits pour son éclairage de jardin et/ou extérieur. Un fait marquant? Les 'classiques' – formes en flambeau, appliques murales rectangulaires et modèles up/down – continuent de bien se vendre, mais le consommateur s’intéresse de plus en plus aux luminaires design. L’offre outdoor ne reste, en outre, pas à la traîne en matière de connectivité, et nous voyons ici aussi peu à peu des solutions connectées.

OFFRE DE PRODUITS ETENDUE

Divers types

L’offre d’éclairage de jardin et extérieur est particulièrement étendue, avec de nombreuses variantes. Nous distinguons notamment les types suivants: projecteurs, lanternes, baladeuses, piquets de jardin, appliques murales et spots encastrés dans le sol. Les spots encastrables et les suspensions à installer sous des auvents extérieurs font aussi partie de l’offre d’éclairage extérieur.

Différences techniques

On peut scinder l’éclairage selon les propriétés techniques du produit. On en arrive ainsi à des produits pour l’éclairage de base, l’éclairage d’ambiance et l’éclairage d’accentuation. Dans l’éclairage de base, l’accent est mis sur une valeur en lumens élevée (beaucoup de lumière) et une bonne diffusion de la lumière. Dans l’éclairage d’ambiance, il est plutôt mis sur le design de l’armature et pas forcément sur la valeur en lumens élevée. Et avec l’éclairage d’accentuation, on éclaire certaines choses (arbres, plantes, buissons, décorations de jardin, façade avant ou arrière, ...). On a donc un éclairage ponctuel orienté avec un faisceau lumineux plus étroit et une valeur en lumens élevée.

Classe ip

Les lumières et armatures pour l’éclairage de jardin et extérieur doivent satisfaire à une certaine classe IP. La norme est ici IP44, ce qui signifie que le luminaire est protégé contre toute forme de pluie, même de violentes averses. Parfois, on trouve aussi des valeurs plus élevées (p.ex. des projecteurs LED à indice IP65). Ici, on peut même arroser directement sur le luminaire avec un tuyau d’arrosage. Pour les spots encastrés dans le sol ou les spots à proximité de piscines, on voit même des indices jusqu’à IP68 (complètement étanche à l’eau).

TENDANCES ACTUELLES

Formes

Les luminaires extérieurs se déclinent en diverses formes, de classiques à modernes. Il n’y a pas de vraie forme typique. Les vrais 'classiques' sont la forme en flambeau, l’applique murale rectangulaire et les modèles up/down (forme tubulaire avec deux lampes, l’une éclairant vers le haut et l’autre vers le bas). Nous constatons aussi que les luminaires plus axés design, faisant la part belle à l’aluminium et à l’inox, sont en plein essor. Un important groupe d’acheteurs montre, enfin, toujours de l’intérêt pour l’éclairage extérieur 'vintage', qu’on retrouve dans diverses applications dans les styles d’habitat plus classiques (fermettes, style ferme, cures, ...).

Materiaux

Les matériaux les plus populaires utilisés pour l’éclairage de jardin et extérieur sont l’acier inoxydable ou inox et l’aluminium.

Coloris

Les tons classiques se vendent le mieux: gris clair et anthracite, noir et inox.

PERSONNALISATION & AUTOMATISATION

Dans l’éclairage intérieur, on voit de plus en plus d’applications permettant à l’utilisateur même de régler la température de couleur et l’intensité de son éclairage. Dans l’éclairage extérieur, ce n’était jusqu’ici pas un thème important au niveau des consommateurs. Il existe bien quelques modèles de projecteurs avec lesquels cela est possible. Mais pour le moment, il n’y a (encore) guère de demande.

Smart home

Plusieurs entreprises sont en train de franchir le pas vers la tendance smart home, en connectant de plus en plus tout. Les fabricants d’éclairage intérieur dont les sources lumineuses peuvent être commandées via une application sur smartphone/tablette ou via une télécommande, voient aussi des possibilités d’application dans leur groupe de produits outdoor. Un certain nombre de nouveautés ont déjà été annoncées récemment, qui pourront être commercialisées dans le courant du printemps 2018. L’éclairage extérieur peut également être intégré dans une planification avec des moments d’activation et de désactivation automatiques. L’augmentation des modules de commutation dans ou derrière un commutateur favorise cette tendance.

ALIMENTATION EN COURANT

230 v

L’alimentation électrique de 230 V est de loin la plus utilisée et est aussi la seule permettant un grand rendement lumineux. Il s’agit en d’autres termes de la seule option pour l’éclairage de base. Votre client doit tenir compte du fait qu’un câble de sol spécial (EXVB) devra éventuellement être enterré pour amener p.ex. du courant jusque derrière dans le jardin.

Basse tension

La basse tension est idéale pour l’éclairage d’ambiance. Elle est très sûre, car il y a très peu de tension sur le fil. Elle fonctionne avec de petits câbles fins et discrets ne devant pas forcément être enterrés; souvent, ils sont simplement recouverts d’écorces d’arbre. La basse tension est aussi très pratique dans les jardins déjà complètement aménagés, car il ne faut pas creuser à nouveau. Les luminaires typiques à basse tension sont les petites lanternes sur des piques, pouvant être placées n’importe où dans le jardin.

Energie solaire

Avant, l’énergie solaire était principalement utilisée dans les lanternes sur piques, par analogie avec la basse tension. Des atouts supplémentaires de l’énergie solaire étaient le coût réduit et l’absence de câblage. De telles solutions étaient, en revanche, moins fiables et ne tenaient pas très longtemps (les batteries rechargeables fournies rendaient surtout vite l’âme). Aujourd’hui, la technologie s’est fortement améliorée et on trouve aussi sur le marché des modèles avec plus de rendement lumineux. L’énergie solaire est, de ce fait, à présent aussi utilisée pour les appliques murales. Les modèles les meilleurs et les plus coûteux marchent désormais bien aussi en cas de lumière indirecte du soleil, mais de tels modèles coûtent vite le double d’un luminaire conventionnel.

POSSIBILITES DE VENTE CROISEE

Si on opte pour un éclairage alimenté par le réseau, on a évidemment besoin de câblage. Commutateurs, dimmers, transformateurs, isolation de câble, détecteurs, capteurs et minuteurs sont également liés à l’installation d’éclairage extérieur et de jardin. L’application détermine ce qu’il faut exactement à votre client, mais il y a diverses opportunités de vente croisée. Dans la pratique, elles sont encore bien trop peu exploitées. Des minuteurs peuvent ainsi p.ex. être utilisés pour allumer et couper l’éclairage à des moments prédéfinis. Nous notons par ailleurs aussi que le consommateur opte de plus en plus pour des détecteurs de mouvement au lieu du commutateur on/off conventionnel.

GESTION EFFICACE DU STOCK

Le stock d’éclairage de jardin et extérieur doit bien entendu être déterminé en fonction des ventes et de la saison (la grosse période s’étend de mars à fin septembre). Un stock suffisant des hard runners (up/down, projecteurs, ...) est un must. Pour les piquets de jardin aussi, on peut éventuellement décider de garder plus de deux exemplaires par référence en stock. La rotation est certes moins importante que pour les luminaires muraux, mais le consommateur moyen achète plusieurs pièces d’un même type lors de l’achat de piquets.